voies-vertes-velotaf

Je partage

FacebookTwitterLinkedInEmail

10 engagements pour une mobilité d’avenir

En vue des élections départementales et régionales des 20 et 27 juin 2021, l’AF3V propose aux candidats 10 engagements concrets pour améliorer le réseau des voies vertes et favoriser la pratique du vélotaf*. Aidez-nous à interpeller les candidats en partageant notre campagne !

* Vélotaf = aller au travail à vélo

#VoiesVertesVelotaf

10 engagements pour développer le vélotaf grâce aux voies vertes

1. Créer des comités d’itinéraire avec les usagers

Pour mieux prendre en compte leurs besoins en mobilité du quotidien

2. Employer des revêtements lisses et durables

Pour encourager les déplacements utilitaires et favoriser l’inclusion sociale

3. Aménager les voies vertes en enrobé plutôt qu’en stabilisé

Pour préserver l’environnement, grâce au meilleur bilan écologique de l’enrobé

4. Créer des corridors biologiques distincts des voies vertes

Pour sauvegarder la biodiversité le long des voies

5. Supprimer les barrières inadaptées et les potelets dangereux

Pour améliorer l’accessibilité universelle des voies vertes

6. Généraliser la priorité donnée aux piétons et aux cyclistes

Pour mieux sécuriser les intersections des voies vertes

7. Raccorder les voies vertes aux gares et aux stations de transports collectifs

Pour renforcer l’intermodalité et fluidifier les déplacements

8. Prévoir une largeur de 5 m pour les voies vertes

Pour faciliter la cohabitation entre les usagers, plus nombreux chaque année

9. Assurer l’entretien régulier et la maintenance hivernale des voies vertes

Pour garantir la qualité de l’infrastructure toute l’année, comme pour le réseau routier et TER

10. Soutenir le projet Vélo expresS porté par l’AF3V

Pour favoriser l’autonomie des publics précaires dans leur mobilité grâce aux voies vertes

Partagez les engagements

pour encourager les futurs élues et élus à inclure ces mesures dans leurs programmes !

Je partage

FacebookTwitterLinkedInEmail

#VoiesVertesVelotaf

77
des actifs se déplacent en voiture pour des distances comprises entre 5 et 15 km
30
de vélo par jour, c’est 30 % de risque en moins de développer une maladie cardiovasculaire
25408
de véloroutes et voies vertes en France planifiés pour 2030

Je suis infirmière, j'habite Palaiseau (91) et je travaille sur le site de Longjumeau du Groupe hospitalier Nord-Essonne. J'y vais à vélo toute l'année quel que soit le temps et j’ai la très grande chance d'avoir 5,5 km de voie verte sur les 6,5 km que fait mon trajet. “

CécilePalaiseau (91)

Ce qui a démarré par une recherche d'alternative à la voiture est devenu un véritable plaisir. Je ne croise quasiment aucune circulation et, en longeant le bord de Garonne, c'est un paysage de vacances tous les jours. Je m'arrête très régulièrement pour profiter du spectacle d'un lever ou d'un coucher de soleil, d'un ciel étoilé. “

BenoîtCenac (33)

La longueur totale de mon trajet est d'environ 17 km, et je pousse un "ouf" de soulagement quand j'arrive sur la voie verte entre Rouen et la base nautique de Belbeuf parce qu'enfin, je suis en dehors du trafic motorisé. “

ChristelleRouen (76)

Je souhaite recevoir plus d’informations !


    Suivez la campagne

    Ils s'engagent à nos côtés

    Bruno Bonnell,  tête de liste #AURALP [Région Auvergne-Rhône-Alpes]: « Le développement des voies vertes et leur utilisation également pour la mobilité du quotidien sont des sujets importants et ces propositions seront bien évidemment prise en compte dans notre ambitieuse politique de mobilité durable. »
    Loïg Chesnais-Girard,  tête de liste La Bretagne avec Loïg [Région Bretagne]: « Les véloroutes et voies vertes constituent un réseau existant que nous pouvons encore développer en site propre et aménager pour favoriser le vélotaf. »
    Claire Desmares-Poirrier,  tête de liste Bretagne d’Avenir [Région Bretagne]: « Nous nous engageons avec plaisir et détermination sur les 10 mesures que vous proposez pour garantir un usage optimisé du réseau des véloroutes et voies vertes. »
    Laurent Bonnaterre,  tête de liste Normandie Terre d’Avenir [Région Normandie] : « Le vélo est la mobilité du quotidien et du dernier kilomètre. Nous devons avoir une politique forte, incitant le recours au vélo pour les déplacements de courte distance. »
    Guillaume Garot,  tête de liste Le Printemps des Pays de la Loire [Région Pays de la Loire] : « Je souhaite que la Région puisse cofinancer des pistes cyclables et des aménagements respectueux de l’environnement pour permettre l’usage du vélo sur tous les territoires et particulièrement en milieu rural. Je me retrouve donc dans les propositions que vous faîtes et j’ai le plaisir de vous confirmer mon engagement. »
    Jean Rottner,  tête de liste Plus forts Ensemble [Région Grand Est] : « Je souscrits à vos engagements pour une mobilité durable et d’avenir. La Région a un rôle à jouer dans cette révolution des mobilités et soutiendra les acteurs du changement. »
    Laurent Pietraszewski,  tête de liste Hauts-de-France Unis [Région Hauts-de-France] : « Se déplacer est la première des libertés. Chaque habitant des Hauts-de-France doit pouvoir compter sur une offre de transport adaptée, régulière et fiable, aussi bien en ville que dans les territoires plus ruraux. Nous allons donner toute leur place aux nouvelles mobilités. »
    Cécile Cukierman,  tête de liste Ensemble pour notre Région [Région Auvergne-Rhône-Alpes] 
    Najat Vallaud-Belkacem, tête de liste L’Alternative [Région Auvergne-Rhône-Alpes] : « Bien sûr, l’Alternative soutient les 10 propositions de l’AF3V pour le développement du vélo pour tous et partout dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. »
    Laurent Wauquiez, tête de liste La Région avec toutes ses forces [Région Auvergne-Rhône-Alpes] : « J’attache une grande importance aux vélo-routes et aux voies vertes de notre territoire. Aujourd’hui leur développement est l’un des axes forts de ce que je souhaite pour Auvergne-Rhône-Alpes. »
    Karima Delli, tête de liste Pour le Climat, Pour l’Emploi [Région Hauts-de-France] : « Vos engagements pour une mobilité d’avenir s’inscrivent parfaitement dans notre programme. Nous sommes donc ravis d’accepter avec grand enthousiasme les 10 engagements que vous proposez pour une mobilité d’avenir. »
    Clémence Guetté, tête de liste On est là ! [Région Nouvelle-Aquitaine] : « Oui, des voies vertes en bon état et accessibles peuvent être au cœur d’un réseau cyclable structurant pour nos territoires. Nous soutenons les mesures proposées par l’AF3V car elles sont attentives au vélotaf, à l’inclusion sociale et à la qualité de notre environnement. »
    Antoine Maurice, tête de liste L’Occitanie Naturellement [Région Occitanie] : « Antoine Maurice et les candidat.es de la liste l’Occitanie Naturellement soutiennent pleinement et avec enthousiasme les 10 engagements. »
    Mélanie Boulanger, tête de liste La Normandie nous rassemble [Région Normandie] 
    Carole Delga, tête de liste Occitanie en Commun [Région Occitanie] : « Ce plan [Plan régional Vélo, Intermodalités et Nouvelles Mobilités adopté par l’Assemblée Plénière du 19 novembre 2020 dans le cadre du vote du Pacte Vert] que je joins à la présente réponse va dans le même sens que les 10 engagements
    proposés par l’AF3V et m’autorise à répondre favorablement à votre sollicitation. »
    Jean-Marc Governatori , tête de liste L’écologie au centre [Région Provence-Alpes-Côte d’Azur] 
    Thierry Mariani, tête de liste Construisons la région de demain [Région Provence-Alpes-Côte d’Azur] : « L’évolution des modes de transports urbains nous oblige à repenser l’espace routier. Dans les métropoles, le vélo n’est plus une exception, mais une habitude. La Région doit accompagner cette évolution en rendant ce mode de déplacement le plus sûr possible et sans entrave ou rupture de parcours. A Nice ou à Marseille, l’insécurité routière est le premier frein à l’utilisation du vélo. A la fin du mandat, plus personne ne devra avoir peur de prendre le vélo. »
    Nicolas Thierry, tête de liste Nos Terroirs Notre avenir ! [Région Nouvelle-Aquitaine] : « Nous sommes convaincus que le vélo est une solution d’avenir, y compris pour les trajets domicile-travail. Les véloroutes et les voies vertes sont donc au cœur de notre projet pour les mobilités du quotidien. Notre liste écologiste et citoyenne adhère naturellement aux 10 engagements que vous portez. »
    Julien Bayou, tête de liste L’écologie Évidemment ! [Région Île-de-France] : « Vous pouvez compter sur mon engagement complet ! »
    Hervé Guerrera, tête de liste Oui la Provence ! [Région Provence-Alpes-Côte d’Azur] :  » Je m’engage a respecter en région « Provence-Alpes-Côte d’Azur » les propositions de l’AF3V. »
    Myriam Martin, tête de liste Occitanie Populaire [Région Occitanie] :  » Je suis heureuse de vous faire savoir que nous sommes favorables à ces 10 engagements. Vous remerciant pour le travail que vous faites et espérant pouvoir coopérer avec vous pour participer à la nécessaire bifurcation écologique que nous appelons de nos vœux. Soyez assuré que nous mettrons tout en œuvre pour passer en actes nos engagements. »
    Yves d’Amécourt, pour la liste « Mouvement de la Ruralité, Résistons ! avec Jean Lassalle » [Région Nouvelle-Aquitaine] :  » Nous nous engageons sur les 10 mesures que l’AF3V a identifiées pour garantir un usage optimisé du réseau des vélo-routes et voies vertes. »
    Pierre-Yves Cadalen , tête de liste Bretagne Insoumise [Région Bretagne] : « Les voies vertes doivent être développées dans la région. Je m’y engage au nom de la Bretagne insoumise.« 
    Fabienne Grébert, tête de liste Pôle écologiste [Région Auvergne-Rhône-Alpes] : « Ensemble avec tou-tes mes colistiers et colistières, nous nous engageons auprès de l’AF3V pour développer le vélotaf grâce aux voies vertes. Bon pour la santé, la planète, et le porte-feuille, c’est possible d’investir dans le tourisme vélo. »
    Stéphanie Modde, tête de liste Pôle écologiste [Région Bourgogne-Franche-Comté] : « Penser l’avenir, c’est notamment redonner sa place au vélo. Je partage entièrement les 10 engagements proposés par l’AF3V pour le vélotaf, l’amélioration des voies vertes et une meilleure coordination des mobilités douces. »
    Charles Fournier, tête de liste Un Nouveau Souffle [Région Centre-Val de Loire] : « Pour les élections régionales 2021, l’AF3V nous propose 10 engagements pour améliorer le réseau des voies vertes et favoriser la pratique du vélotaf. Pour le Centre-Val de Loire, le vélo sera à l’honneur avec Un Nouveau Souffle ! »
    Marie-Madeleine Doré-Lucas, tête de liste Bretagne Insoumise [Région Bretagne] : « Nous sommes favorables à ces 10 engagements qui concilient inclusion sociale, mobilité, écologie partage des espaces et aménagement du territoire. »
    Jean-Laurent Félizia, tête de liste Pôle écologiste [Région Provence-Alpes-Côte d’Azur] : « Nous soutenons bien sûr ces 10 propositions : le développement de mobilités douces, durables et sécurisées pour l’ensemble de notre région et ses habitants est une de nos priorités phares. » 
    Axel Marin, Pôle écologiste, Métropole de Lyon [Région Auvergne-Rhône-Alpes] : « Avec les écologistes d’Auvergne-Rhône-Alpes nous soutenons les 10 engagements pour une mobilité d’avenir de l’AF3V ! »
    Laëtitia Sanchez, La Normandie nous rassemble [Région Normandie] : « Avec Mélanie Boulanger et le collectif La Normandie nous rassemble, nous soutiendrons ces 10 engagements pour une mobilité d’avenir. »
    Réponse collective des candidats EELV, département de la Haute-Garonne [Région Occitanie] : « Nous sommes favorables au développement de la marche à pied et du vélo comme mode de déplacement pour les loisirs et le tourisme mais également pour les déplacements du quotidien, comme les déplacements domicile-travail […] Nous validons ces 10 propositions. »
    Sébastien Cristol pour la liste l’Hérault Solidaire et écologique », département de l’Hérault [Région Occitanie] : « Candidat aux élections départementales de 2021 sur le canton Montpellier 5, je m’engage auprès de l’AF3V pour une mobilité d’avenir. »
    Jacqueline Markovic pour la liste l’Hérault Solidaire et écologique », département de l’Hérault [Région Occitanie] : « Candidate aux élections départementales de 2021 sur le canton Montpellier Castelnau, je soutiens les 10 engagements de l’AF3V pour une mobilité d’avenir. »
    Didier Manier et Françoise Martin pour la liste Nord En Commun, département du Nord [Région Hauts-de-France] : « Avec les candidats du Nord en commun, nous soutenons les 10 engagements de l’AF3V qui s’inscrivent dans notre projet pour les mobilités douces. Durant le prochain mandat, il faudra être plus ambitieux pour le vélo. Nous nous engageons sur un grand plan cyclable départemental avec pour objectif de doubler en 5 ans le nombre de kilomètres cyclables dans le Nord. »
    Estelle Rodes pour la liste Nord En Commun, département du Nord [Région Hauts-de-France] : « Avec Jérémy Cadart et les candidats de la liste Nord en Commun, nous soutenons les 10 engagements de l’AF3V pour développer le vélotaf. Le Département doit être au RDV d’une politique cyclable ambitieuse. »
    Julien Colet et M’Barka Boualleg pour la liste du Printemps Héraultais, département de l’Hérault [Région Occitanie] : « Alors que notre département est criblé de projets autoroutiers, nous souhaitons engager la transition cyclable sur l’ensemble de notre département. Nous soutenons les 10 engagements de l’AF3V et aspirons à la généralisation de voies vertes sur nos territoires. »
    Quentin Picquenot, pour la liste Pour une Creuse 100% écologique et solidaire, département de la Creuse [Région Nouvelle-Aquitaine] : « Je soutiens les mobilités actives, la solution vélo, le vélotaf […] 10 engagements pour une mobilité d’avenir. »
    Katia Bittner et Frédéric Chéreau pour la liste Nord En Commun, département du Nord [Région Hauts-de-France] : « Nos 4 candidat-es s’engagent pour l’essor du vélotaf grâce au soutien des conditions qui lui sont propices suite à l’appel de l’AF3V. »
    Julien Klotz, pour la liste Haute-Garonne En Commun avec Georges Méric, département de la Haute-Garonne [Région Occitanie] :  » La majorité sortante a fait de la mobilité cyclable un axe stratégique de sa politique, c’est pourquoi la liste Haute-Garonne En Commun répond favorablement aux 10 engagements proposés par l’AF3V, et s’engage par un texte écrit et argumenté. »
    Olivier Longeon, Pôle écologiste, département de la Loire [Région Auvergne-Rhône-Alpes] : « 10 engagements pour une mobilité d’avenir. Je soutiens. »
    Morgan Flambard, La Normandie avec Nathalie Goulet, département de l’Eure [Région Normandie] : « Intéressant. Les 10 engagement pour une mobilité d’avenir s’inscrivent aisément dans une écologie positive. »
    Violaine Lucas, élue au Conseil régional [Région Pays de la Loire] : « Tout me va. Moi qui ai la chance d’aller au taf à vélo, j’adhère à l’idée de débattre de vos dix pistes de réflexion. »

    Nos partenaires

    Qui sommes-nous ?

    AF3V

    L’Association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes est une association d’usagers qui œuvre à la création d’un réseau ambitieux et cohérent d’aménagements sécurisés, accessibles et de qualité pour les déplacements en modes actifs sur l’ensemble du territoire français.

    Adhérez à l’AF3V

    Recevez toute notre actualité
    Inscrivez-vous à la newsletter de l’AF3V